Actualités des Associations et Diaspora

Paris fête les éléphants roi d’Afrique
query_builder 15-02-2015



Ils étaient tous là, rassemblés autour de l’ambassadeur de Côte d’Ivoire en France Charles Gomis, le temps d’une grande fête à Paris, pour honorer les éléphants, vainqueurs de la CAN 2015, même les plus inattendus, l’ambassadeur du Ghana, SEM Geneviève DELALI TSEHGAH, finaliste malheureux face à la Côte d’Ivoire, et Gadji Celi St Joseph qui a exceptionnellement accepté de sortir du silence, pour mettre le feu au salon Vianey, et pu mesurer, que sa popularité d’artiste n’a rien perdu de sa superbe, à entendre la foule scander son nom. Il a régalé une salle en délire lors de la cérémonie de célébration des éléphants le dimanche 15 février dernier.
Ce fut un moment de réelle union et de communion entre tous les ivoiriens, issus de toutes les confessions, de toutes les régions, et de toutes les convictions politiques. C’était simplement beau de voir des ivoiriens heureux du magnifique cadeau que leur équipe nationale leur à fait et des émotions ressenties. Cela faisaient longtemps qu’ils ne s’étaient pas tous retrouvés autour de la même cause, celle de célébration de la fierté ivoirienne et du drapeau Orange-blanc-vert.
Chacun a mis sa joie au service de tous. Près de six cent personnes étaient rassemblées, tous pour les éléphants et le succès de la Côte d’Ivoire avec à ses côtés, outre Gadji Celie déjà cité, le champion 92 Sam Aboua Dominique, Meiway et tous les artistes ivoiriens de france ont participé à cette célébration.
La fête fut brillante et réussie. Cette victoire, les Ivoiriens, en avait besoin pour faire un bond vers la réconciliation vraie et sincère.
"C’est a première fois qu’une telle initiative est prise pour fêter, ensemble et dans la communion, la Côte d’ivoire", pouvait on entendre dans la foule, "merci à l’ambassade de Côte d’Ivoire pour cette initiative".
Merci à nos chers éléphants et à leur coach, qui ont permis ces scènes de retrouvailles tant à Abidjan qu’à Paris. Ce n’est que justice qu’ils aient tous été honorés et décorés par le Président Ouattara lui-même.
Les ivoiriens de la diaspora ont une fois de plus montré que la réconciliation n’ai pas un vain mot mais un réel comportement.



Flash info
arrow_upward