Armoirie

Ambassade de Côte d´Ivoire en France

Actualités de l'Ambassade

JOURNÉE MONDIALE DU CACAO 2019 CÉLÈBRÉ À PARIS
query_builder 02-10-2019


Le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire a accueilli mardi 1er octobre le Syndicat du Chocolat à l’occasion de la JOURNÉE MONDIALE DU CACAO 2019, en présence de l’Ambassadeur Charles Gomis et de Mme Brune Poirson, Secrétaire d’Etat auprès de La Ministre de la Transition Écologiques et Solidaire.
2 avancées majeures ont été annoncées par le président du syndicat du chocolat, M. Patrick Poirrier,
• Dès le 1er octobre 2020 un « Living Income Differential » de 400 $ la tonne, viendra s’ajouter au prix minimum planteur en Côte d’Ivoire et au Ghana. Les présidents de ces 2 pays ont indiqué en mai 2019, qu’ils ne vendraient plus de cacao en dessous de 2700$ CAF la tonne sur la campagne 2020/2021. Cet accord est historique, car ces 2 pays producteurs de cacao représentent 65% de la production mondiale. Pour Patrick Poirrier, « ces 2 pays ont fait récemment un choix qui fera date». Les entreprises du chocolat soutiennent ce socle indispensable à la durabilité de la filière.
• La norme ISO 341010 sur le cacao durable a été publiée après 6 ans de travaux auprès des pays producteurs. Cette norme permet de doter les fabricants en Europe d’un cadre commun et ambitieux. Les entreprises s’engagent à intégrer les éléments de cette norme dans leurs filières d’approvisionnements. Il s’agit de la première filière à se doter d’une norme CEN / ISO permettant de définir des critères de durabilité.
Le président a, pour conclure cette matinée d’échanges, appelé les partenaires : gouvernements, artisans chocolatiers, distributeurs et ONG a prendre ensemble des engagements.
C’est pourquoi le syndicat du chocolat souhaite mettre en place une Plateforme d’Engagements communs pour accélérer la production d’un cacao durable, éthique et d’excellence. Il appelle toutes les parties prenantes de la filière à le rejoindre.
Patrick Poirrier a en effet déclaré son souhait « d’acter la dimension historique de notre travail et d’aller plus loin» pour que «la filière cacao devienne une filière moderne en matière de développement durable» en fixant un horizon volontaire: «N’attendons pas la prochaine Journée Mondiale du Cacao dans un an pour finaliser la Plateforme d’Engagements Communs ! »
A propos du Syndicat du Chocolat :
Le Syndicat du Chocolat regroupe 90 entreprises, de la PME familiale à la multinationale, qui produisent et commercialisent du chocolat. Il s’agit d’entreprises de première et deuxième transformation, fabricants de produits finis, réseaux de boutiques de chocolat ayant plus de 10 magasins.
Créé il y a près d’un siècle et demi, le Syndicat du Chocolat représente 85% du secteur et plus de 30 000 emplois. Ses missions : accompagner les entreprises pour agir collectivement sur les grands enjeux sociétaux et environnementaux de la filière – notamment en matière de qualité produits - garantir la durabilité du chocolat et le promouvoir dans toute sa diversité auprès des consommateurs.

Flash info
arrow_upward