Jours fériés

En France

Les jours fériés pour 2016, 2017 et 2018 en Angleterre et aux Pays de Galles sont listés ci dessous.


Angleterre et Pays de Galles


Jour de l'an le 1 Janvier
Vendredi Saint
Lundi de Pâques
May day bank holiday
Spring Bank holiday
Summer bank holiday
Noël le 25 Décembre
Boxing Day/ St Stephen le 26 Décembre

Les fêtes civiles ou religieuses non-fériés pour 2016, 2017 et 2018 en Angleterre et aux pays de galles sont listées ci dessous.
Angleterre et Pays de Galles

St Valentin
Fête des Mères
Fête des Pères


En Angleterre et au Pays de Galles, les jours fériés sont appelés Bank Holidays. Jadis, ils correspondaient en effet au jour de fermeture des banques. Aujourd'hui, huit jours fériés sont répertoriés.
A Pâques: deux jours fériés en Angleterre (et Pays de Galles)
Le vendredi saint, appelé Good Friday, et le lundi de Pâques, Easter Monday, fériés, permettent aux Anglais et Gallois un long week-end bénéfique. Le terme anglais pour Pâques, Easter, désignait autrefois une divinité païenne, fêtée à l'équinoxe de printemps. Religion chrétienne et coutumes païennes se mêlent ainsi intimement. Les fêtes pascales sont l'occasion de chasses aux oeufs en chocolat qui font la joie des grands et des petits.
Trois jours fériés pour fêter les saisons


Le premier lundi de mai, deux fêtes sont confondues, le Labour's Day, fête du travail, et la fête de mai (May Day). D'origine païenne, celle-ci mêle influences anglo-saxonnes et celtiques et donne lieu à des danses et chants traditionnels pour célébrer la fertilité revenue. Un dernier hommage au printemps se renouvelle le dernier lundi de mai avec le Spring Bank Holiday. Le dernier lundi d'août, le Summer Bank Holiday rend hommage avec quelque nostalgie à l'été qui s'achève.


Noël et Boxing Day: deux jours fériés en Angleterre (et Pays de Galles)
La fête de Noël (Christmas day) donne lieu à la confection du fameux Christmas pudding. Le lendemain de Noël, le Boxing Day est également un jour férié dans les pays anglo-saxons. A l'origine, c'était le jour ou les domestiques recevaient de leurs employeurs un cadeau, la Christmas Box, en remerciement de leurs services. Il est d'usage aujourd'hui d'offrir des cadeaux aux pauvres à cette occasion. Le 26 décembre correspond également à la fête de Saint Etienne (Saint Stephen's Day). Le jour de l'an (New Year's Day), quelques jours plus tard, est également férié.

 

En Côte d'Ivoire

Le code du travail en Côte d’Ivoire a fait l’objet de la loi N° 95-15 du 12 janvier 1995 qui a
abrogé la loi N°64-290 du 1er août 1964.


En application des dispositions de cette loi, divers décrets ont été fixés, au nombre de ceuxci,
figure le décret N° 96-205 du 16 mars 1996 déterminant la liste et le régime des jours fériés,
publié au Journal Officiel du 09 mai 1996.
La Côte d’Ivoire, membre de l’Organisation Internationale du Travail, a respecté les principes
fixés par cette institution à savoir l’obligation de déclarer fériés chômés et payés, les jours de la
Fête Nationale et de la Fête du Travail, chaque fois que lesdites fêtes tombent un dimanche, le
lendemain lundi est férié et chômé.
En ce qui concerne les autres jours fériés, la liste est déterminée par décret en Conseil des
Ministres. Le décret N° 96-205 a pris en compte certaines fêtes civiles telles que le 1er janvier,
le 15 novembre, journée nationale de la Paix et le 7 décembre, jour anniversaire du décès du
Président Félix Houphouët-Boigny jusqu’au 7 décembre de l’année 2000 inclus et un certain
nombre de fêtes religieuses, à savoir :


1. Le lundi de Pâques ;
2. Le jour de l’Ascension ;
3. Le lundi de Pentecôte ;
4. La fête de fin du Ramadan ;
5. La fête de la Tabaski ;
6. Le 1er novembre, fête de la Toussaint ;
7. Le 15 août, fête de l’Assomption ;
8. Le 25 décembre, fête de Noël ;
9. Le lendemain de la nuit du destin ;
10. Le lendemain de l’anniversaire de la naissance du Prophète Mahomet.


Après discussion avec les partenaires sociaux, le Conseil du Gouvernement et le Conseil des
Ministres, compte tenu des impératifs imposés par notre Gouvernement, il a été décidé de revenir
aux dispositions prises après la parution du Code de Travail, objet de la loi N° 64-290 du 20
novembre 1964.
Le consensus suivant a été adopté :
Ne pas déclarer fériés :
a°) Le lundi suivant une fête légale si celle-ci tombe un dimanche, à l’exclusion de la fête
nationale et de la fête du travail.
b°) La veille ou le lendemain de la fête nationale, chaque fois que ladite fête tombe un mardi
ou un vendredi.

Flash info
arrow_upward